Audit Hygiène: Anticiper la nouvelle réglementation « transparence alimentaire » pour les Maîtres Restaurateurs

Maîtres Restaurateurs
Coaching
Nous consulter

Sur site

Audit-hygiene-et-mise-en-place-du-PMS-

Savoir où vous en êtes de l’application de la réglementation exigée en matière d’ hygiene alimentaire par les services officiels de contrôle.

Tout exploitant doit en effet mettre en place au sein de sa cuisine un plan de maîtrise sanitaire (PMS) pour garantir l’hygiène et la sécurité sanitaire des aliments servis à la clientèle. Les administrations sont très exigeantes sur son existence et son efficacité.

A compter du 1er mars 2017, les résultats des contrôles officiels seront même rendus publics sur le site internet officiel du ministère de l’agriculture et de la consommation: www.alim-confiance.gouv.fr .

Un coaching personnalisé pour vous apporter des solutions préventives pour vous aider à :

  • Evaluer l’efficacité actuelle de votre organisation hygiène
  • Analyser concrètement avec vous ce PMS
  • Anticiper sereinement le prochain contrôle

Méthodologie:

  1. Analyser directement dans vos locaux votre organisation (de la réception des marchandises au service)
  2. Contrôler l’existence des documents et affichages obligatoires
  3. Mettre en place un plan d’actions pour prouver l’application:
  • des bonnes pratiques d’hygiène et du plan HACCP
  • d’une procédure de gestion des produits non conformes
  • de la mise en place d’une traçabilité (réception marchandises, étiquette produits, nettoyage désinfection du matériel, DLC…)

Maîtres Restaurateurs

Vous disposez d’un compte rendu de visite complet avec photos, mises en garde, points positifs et à améliorer, plan d’action.

Les consultants Asforest sont recrutés et supervisés selon un processus Qualité spécifique.

Asforest est un organisme de formation certifié OPQF.

Demande de renseignement

Votre entreprise

Votre prénom *

Votre nom *

Votre email *

Votre téléphone *

La formation sur laquelle vous souhaitez obtenir des informations *

Votre message

  • On 28 février 2017